Inimaginable. Pouvoir et paradoxes de nos esprits

Inimaginable. Pouvoir et paradoxes de nos esprits (4)

mardi, 12 novembre 2013 08:38

Proches ou étrangers

Écrit par

Solitude libère

Vous êtes né en solitude, et en solitude vous entrez dans le pays des morts. La vie se passe entre ces deux moments, elle, est aussi remplie de solitude. Cependant, la majorité de nous confond la solitude avec l’isolement. L’isolement est une faim d’une autre personne, une maladie de l’âme; pendant que la solitude est notre nature et notre médicament.

mardi, 12 novembre 2013 08:31

Ton caractère. Qu’est qu’il dit de ta maladie?

Écrit par

Ton caractère. Qu’est qu’il dit de ta maladie?

Souvent nous nous sentons malades, mais la maladie existe de manière objective seulement au moment d’un diagnostique médical, faite à la base de critères déterminés (résultats des examens, auscultation etc.). Ensuite le traitement commence. En effet d’habitude les médecins nous assistent seulement pendant la maladie,

mardi, 05 novembre 2013 10:13

Proches ou étrangers

Écrit par

La solitude libère

 

Vous êtes né en solitude, et en solitude vous entrez dans le pays des morts. La vie se passe entre ces deux moments, elle, est aussi remplie de solitude. Cependant, la majorité de nous confond la solitude avec l’isolement. L’isolement est une faim d’une autre personne, une maladie de l’âme; pendant que la solitude est notre nature et notre médicament.

Sans comprendre que la solitude est notre deuxième nature et qu’il n’existe pas de moyen de l’éviter, nous allons nous engager dans des relations diverses et nocives, attrapés entre l’enchantement initial et le désenchantement final. En abandonnant cette illusion de pouvoir s’échapper de la solitude, nous faisons le premier pas sur le chemin de la guérison de l’âme, de l'esprit, et finalement du corps.

Vous êtes seul toute votre vie. Plus vite vous le comprenez, tant mieux pour vous.

Parfois il faut s’éloigner des gens et passer un certain temps en solitude, pour soigner les blessures causées par eux. La compagnie des autres empêchera la cicatrisation. La fuite dans la solitude peut nous guérir; l’expérience de la solitude nous permet de comprendre que toute notre vie s’accumule en nous mêmes. Jusqu’au moment de la guérison qui arrivera une fois que nous nous rendrons compte que plus personne ne pourra nous blesser. Alors une grande joie nous remplira, une satisfaction tellement grande que nous pourrons généreusement la partager.

(...)

C’est beau d’être seul, comme également c’est beau de tomber amoureux ou passer le temps en joyeuse compagnie. La solitude et la compagnie des autres ne doivent pas être perçues comme des oppositions, mais comme des phénomènes complémentaires.

mardi, 05 novembre 2013 10:06

Ton caractère. Qu’est qu’il dit de ta maladie?

Écrit par

 

Ton caractère. Qu’est qu’il dit de ta maladie?

 

Souvent nous nous sentons malades, mais la maladie existe de manière objective seulement au moment d’un diagnostique médical, faite à la base de critères déterminés (résultats des examens, auscultation etc.). Ensuite le traitement commence. En effet d’habitude les médecins nous assistent seulement pendant la maladie, en appliquant des moyens disponibles.

 

Nous retenons cette attitude au traitement des maladies en tant que normale et acceptée dans notre société. En même temps notre façon de vivre rend des maladies inévitables. Nous courons au travail, ensuite du travail à la maison, nous tachons de résoudre des problèmes de tous les jours, nous élevons les enfants, nous nous faisons du souci pour tenir bon jusqu’au prochain jour de paie – et tout cela alimente des maladies graves.

 

(....)

Les facteurs physiques influencent l’état de notre esprit ou notre disposition. Par exemple, la dépression réduit la résistance de l’organisme en diminuant l’activité des lymphocytes (les destructeurs naturels des virus) et changent la quantité et la proportion des globules blancs. En même temps on note l’augmentation du niveau de cortisol, d’adrénaline et de noradrénaline, ceux-ci étant des hormones qui ont effet sur le système immunologique. Donc nous tombons dans un cercle vicieux: le manque de résistance peut causer une dépression qui ensuite provoque la réduction encore plus marquée de notre résistance.

 

Pourtant c’est avant tout notre esprit qui décide comment nous recevons et interprétons des troubles, si nous en exagérons l’importance, ou les ignorons. Nerveux et stressés, nous prenons au sérieux les communiqués envoyés par notre corps, et nous nous dépêchons voir un médecin. Si nous sommes susceptibles aux opinions de nos proches qui nous convainquent que nous n’allons pas bien, nous finirons très bientôt au cabinet médical. Et si nous commençons à croire d’avoir des troubles, nous allons convaincre nos proches, et ensuite notre médecin, de que nous sommes malades. 

 

 

 

 

Citation pour aujourd’hui

Régime et santé (...) au lieu de nous torturer avec le régime, simplement alimentons nous de manière adéquate. Cela suffira amplement, et sera beaucoup plus sain pour le corps et pour l’esprit (page 244)
Vivez au présent Le passé ne cache rien d’intéressant. Libérez-vous du passé et commencez à vivre au présent (page 304)
Force de l’esprit Avec un peu de volonté nous nous rendons compte de la force somnolant dans notre esprit que nous pouvons développer. Il faut seulement appliquer le principe de concentration de la force, c'est-à-dire apprendre à séparer les choses vraiment importantes des choses futiles, et ne chercher pas de problèmes là où ils n’en existent pas (page 72).
Le poids dépend de votre esprit L’esprit est la clé à la solution du problème de l’obésité (ou de l’anorexie) (...) Nous ne pourront jamais contrôler notre alimentation, la suralimentation (ou l’anorexie), si nous n’apprenons pas à contrôler l’état de notre esprit. (s. 294)
Désirs de l’esprit. L’esprit demande toujours ce qu’il ne pourra pas posséder. Plus nous possédons, plus nous avons un sens du manque (page 287).
Rationalité au travail Si le travail est réalisé de manière rationnelle, vous ne serez pas fatigués après l’avoir terminé. (page 117).
Amour Seules les personnes remplies d’amour vivent pleinement leurs vies. Notez que les personnes amoureuses sont normalement en bonne santé, ou se débarrassent des symptômes des maladies. L’amour est la base même de la santé (page 182).
Conscience et santé Un corps sans conscience est sain. La conscience malade transmet la maladie au corps. (page 262).
Elimination du stress (..) l’élimination du stress ne signifie pas moins que le processus de guérison.
Bonheur Le bonheur est un état de conscience qui peut se produire seulement pendant le traitement des informations complexes. Pour cela nous devons développer notre esprit et nos sens, pour nous assurer plus de possibilités de sentir le bonheur (page 39)

Fondation de Witold Bońkowski. Pouvoir et paradoxes de nos esprits..

KRS 0000462513
NIP 781-188-51-77
REGON 302432119

Lire un livre

Inimaginable. Pouvoir et paradoxes de nos esprits. La foi dans la force et les possibilités de l’esprit humain dans le combat contre les maladies, le stress et les chagrins qui constituent le motif principal de cet œuvre. .

Książka Niewyobrażalne. Potęga i paradoksy naszych umysłów