Vaut la peine savoir (4)

L’exercice physique est la base même de la santé. Il est mieux que n’importe quel régime et prévient nombreuses maladies de civilisation. Pourquoi donc il nous est tellement difficile de s’y forcer?

Nous savons que l’esprit peut influencer le corps, le niveau de notre résistance et la susceptibilité aux maladies dépend de notre approche envers la vie et notre réaction au stress. Pourtant, l’inverse est aussi vraie, car le corps à son tour influence l’esprit. L’homme est un ensemble psycho-physique, donc notre condition psychique dépend de notre régime alimentaire et de notre mode de vie.

A part un régime équilibré, le mode actif de la vie forme la base même de la santé. En principe nous le savons tous.... mais rarement nous faisons quelque chose pour en profiter. Cela parce que plus d’exercice physique signifierait un changement profond de nos habitudes quotidiennes. L’exercice est particulièrement nécessaire pour les personnes exerçant un travail intellectuel, et/ou sédentaire, et c’est le cas d’une partie croissante de la population. Non seulement nous travaillons à l’ordinateur assis devant un bureau, mais nous passons notre temps libre devant l’écran, nous nous déplaçons dans une voiture, et nous nous relaxons à la fin de la journée devant la télé. Avec un tel programme de la journée, il n’y a pas de temps pour une activité physique.

L’eau, une substance universelle omnipresente dans la nature, est commune et insignifiante en apparence, mais indispensable pour la vie des hommes et d‘autres formes de vies terrestre. L’eau que nous buvons a une importance primordiale.

 

L’eau est la source de la vie au moins dans deux sens. Premièrement l’évolution a commencé dans le milieu aquatique et pendant très longtemps. Deuxièmement, l'embryon (chez les mammifères) commence son existence dans le liquide amniotique. L’eau intriguait l’homme depuis des siècles. Une preuve récente de cet intérêt exprimé par des scientifiques, et aussi par des leaders religieux, est le film controversé intitulé ‘L’eau – un grand mystère » [1]. Il paraît que l’eau cache encore des nombreux secrets de la science moderne. Plus surprenant encore, l’eau, en tant qu’intérêt commun, permet un dialogue entre des scientifiques et des représentants de plusieurs grandes religions. Les significations symboliques attribuées à l’eau étant le début de toute la vie ou du monde, ne sont peut être pas loin des opinions des scientifiques [2].

La majorité des régimes alimentaires et des systèmes d’alimentation insiste sur la sélection des produits à manger. Le régime des cinq éléments est exceptionnelle, car elle ne met pas l’accent sur des produits, mais l’ordre dans lequel nous ajoutons les composantes pendant la préparation des plats et lorsque nous mangeons.

La théorie des Cinq Eléments est une partie du système de la médicine traditionnelle chinoise depuis plusieurs millénaires. A la base de celle-ci – une conception de cinq éléments (xing), notamment bois, feu, terre, métal et eau, connus aussi de feng shui, l’art de l’arrangement harmonieux de l’espace. Xing est un mot polysémique, et signifie des éléments, mais aussi des phases; le caractère dynamique est essentiel pour la conception. Les éléments comptent moins que le passage entre eux. Le principe du mouvement, l’essentiel de la théorie de Cinq Eléments, contrôle les changements arrivant par cycles, et la pénétration mutuelle de tous les éléments de l’Univers. En appliquant ce principe aux phénomènes de la nature on voit se répéter, en particulier l'alternance des saisons. le printemps, l’été, l’automne, l’hiver qui correspondent aux transformations successives du bois, du feu, de la terre, du métal et de l’eau.

En 2005 49% de l’humanité vivaient en villes. En Pologne les habitants des villes constituent environ 61% de la population. L’espace bétonné et les gaz d’échappement lentement deviennent notre vie quotidienne. Nous nous habituons à respirer l’air polluè, en remarquant la différence seulement quand nous nous retrouvons dans un parc ou dans la fôret. Il est donc nécessaire d’apprendre à apprécier l’air libre et prendre soin de régulièrement passer le temps entourés des plantes.

Souvenez- vous des jardins,

Vous êtes venus de là-bas

Dans l’ardeur de l’époque

Seuls les arbres, seules les feuilles vous donneront de la fraicheur

 

Souvenez- vous des jardins,

Est-il pour autant difficile d’être un poète

Dans l’ardeur de l’époque

Aucun abri, aucun béton ne vous prêtera sa fraicheur.[1]

 

Les paroles de la chanson de Jonasz Kofta et Jan Pietrzak, devenue un classique, exprime le sentiment que nous eprouvons souvent envers les petits jardins, les parcs et les squares – les enclaves de rafraichissement et lu calme de la ville. C’est un fait: entourés de plantes, dans le jardin, le parc ou la fôret nous nous sentons mieux qu’à proximité des bâtiments en béton ou bric. Les scientifiques et les entraineurs soulignent que l’exercice physique à l’air libre, au mieux dans une fôret ou un parc, est beaucoup plus sain que les exercices dans la salle de gymnastique ou de fitness. Pourquoi ? Parce que, avant tout, les plantes améliorent la qualité de l’air que nous respirons, sa composition et son ionisation.

Citation pour aujourd’hui

Rationalité au travail Si le travail est réalisé de manière rationnelle, vous ne serez pas fatigués après l’avoir terminé. (page 117).
Bonheur Le bonheur est un état de conscience qui peut se produire seulement pendant le traitement des informations complexes. Pour cela nous devons développer notre esprit et nos sens, pour nous assurer plus de possibilités de sentir le bonheur (page 39)
Conscience et santé Un corps sans conscience est sain. La conscience malade transmet la maladie au corps. (page 262).
Force de l’esprit Avec un peu de volonté nous nous rendons compte de la force somnolant dans notre esprit que nous pouvons développer. Il faut seulement appliquer le principe de concentration de la force, c'est-à-dire apprendre à séparer les choses vraiment importantes des choses futiles, et ne chercher pas de problèmes là où ils n’en existent pas (page 72).
Elimination du stress (..) l’élimination du stress ne signifie pas moins que le processus de guérison.
Le poids dépend de votre esprit L’esprit est la clé à la solution du problème de l’obésité (ou de l’anorexie) (...) Nous ne pourront jamais contrôler notre alimentation, la suralimentation (ou l’anorexie), si nous n’apprenons pas à contrôler l’état de notre esprit. (s. 294)
Régime et santé (...) au lieu de nous torturer avec le régime, simplement alimentons nous de manière adéquate. Cela suffira amplement, et sera beaucoup plus sain pour le corps et pour l’esprit (page 244)
Vivez au présent Le passé ne cache rien d’intéressant. Libérez-vous du passé et commencez à vivre au présent (page 304)
Amour Seules les personnes remplies d’amour vivent pleinement leurs vies. Notez que les personnes amoureuses sont normalement en bonne santé, ou se débarrassent des symptômes des maladies. L’amour est la base même de la santé (page 182).
Désirs de l’esprit. L’esprit demande toujours ce qu’il ne pourra pas posséder. Plus nous possédons, plus nous avons un sens du manque (page 287).

Fondation de Witold Bońkowski. Pouvoir et paradoxes de nos esprits..

KRS 0000462513
NIP 781-188-51-77
REGON 302432119

Lire un livre

Inimaginable. Pouvoir et paradoxes de nos esprits. La foi dans la force et les possibilités de l’esprit humain dans le combat contre les maladies, le stress et les chagrins qui constituent le motif principal de cet œuvre. .

Książka Niewyobrażalne. Potęga i paradoksy naszych umysłów